La taille de Pierre

16 novembre 2007

Bienvenue à vous

Bonjour la compagnie,

toulouse_093Je sais pas trop comment vous êtes arrivés là, moi non plus d'ailleurs, sachant que l'outil informatique et moi ça fait deux, et que j'ai pas trop le temps en général, mais bon. Donc voici un blog dédié à mon travail, mes concours, mes chantiers, mes essais, etc. Certain y découvriront mon métier, d'autre continuerons de voir mes photos, dans les deuxcas , vous pourrez enfin voir ce qui me passionne tant.

J'essaierais autant que possible de le mettre à jour, ne m'en veuillez pas si cela prends du retard, le temps me manque parfois, ainsi qu'une certaine motivation d'ailleurs!!!

Bonne navigation à tous, quand à moi je taille la route... Et accessoirement la pierre.

200701OlympiadesA001_2_

Posté par lauremoquet à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


15 novembre 2007

Mon Métier

Le tailleur de pierre est un professionnel du bâtiment, artisan ou ouvrier, qui réalise des éléments architecturaux en pierre de taille, appelés appareils car constitués d'un ensemble de pierres taillées : murs, arcs, linteaux, voûtes, piliers, colonnes, frontons, corniches, balustrades, cheminées, escaliers... Son domaine professionnel est la taille de pierre. Le tailleur de pierre assure également la pose de ses appareils sur le bâtiment. Il peut être amené à monter des échafaudages. Il travaille en atelier ou sur les chantiers.

Le métier  

La connaissance de la géométrie et de la stéréotomie sont primordiaux dans ce métier. Le tailleur de pierre doit tracer le bloc avant de procéder à la taille de celui-ci. Le tailleur de pierre doit être méticuleux et précis car la précision de la taille est de l'ordre du millimètre, c’est-à-dire de l'épaisseur du trait. Dans l'idéal, il doit couper son trait en deux.

Cette profession est à différencier de celle du sculpteur. Le tailleur de pierre réalise la structure de l'édifice en pierre, murs, voûtes, arcs des portes et fenêtres, escaliers... qui sont des ouvrages géométriques. Le sculpteur, lui, exécute tout ce qui concerne la décoration de l'édifice, statuaire, bas-reliefs,... qui sont des ouvrages figuratifs, personnages, animaux, végétaux...

Marque de tailleur de pierre 

Les marques de tailleurs de pierre sont aussi appelées marques de tâcheron.

Les instruments du tracé  

Ils comprennent : règle graduée ou non, équerre, fausse équerre, trusquin, compas, crayon et pointe à tracer.

Les outils  

Le tailleur de pierre utilise trois types d'outils.

Les outils de la taille 

Un ciseau à pierre


Un ciseau à pierre

Il en existe un très grand nombre, adaptés selon la dureté de la pierre: Pointe ou pointerolle, pied-de-biche, ciseau, ciseau à grain d'orge, ciseau à bout rond, chasse, gradine, gouge, massette, taillant, têtu, pique, polka, boucharde, chemin de fer, rabotin, rape, ripe, scie, sciote, scie passe-partout ...

Les outils du bardage  

Le bardage comprend les techniques de déplacements des blocs. On trouve par exemple la louve, les roules de bois, le palan électrique.

Les outils de la pose

Ils sont les mêmes que ceux utilisés par le maçon auxquels il faut ajouter billes de roulage, coins, fiches et pinces de pose. Le tailleur utilise un mortier de chaux pour poser les pierres.

Histoire 

Le métier apparaît dès que l'homme désire bâtir des édifices imposants et conçus pour durer (temples, fortifications,...) donc dès l'Égypte antique et dans l'Antiquité grecque et romaine. Puis, au fil des siècles, le métier se poursuit sans interruption, conservant parfois les mêmes techniques et outils (certains types d'outillage utilisés par les tailleurs de pierre actuels n'ont pas changé en 2000 ans). La construction en pierre de taille touche alors tous les domaines de l'architecture : église, cathédrale, châteaux, pont, quai, etc.

La construction en pierre tombe en désuétude à partir des années 1930, date à laquelle le béton armé (inventé en 1900) et l'acier commencent à être massivement utilisés. Dorénavant, les tailleurs de pierre, qui étaient "bâtisseurs", se concentrent alors sur la restauration des édifices en pierre existants.

La pierre exposée aux intempéries a une durée de vie limitée. Quand le matériau est altéré ou malade, il est nécessaire de le remplacer intégralement par une pierre équivalente de nature et de forme. Aujourd'hui, l'essentiel du travail des tailleurs de pierre consiste en la restauration de monuments, historiques ou non, la construction en pierre de taille massive étant assez rare.

Enseignement  

Ce métier est enseigné dans de nombreuses écoles ou associations :

Diplômes  

En France, il existe neuf diplômes :

  • Le CAP tailleur de pierre
  • Les BEP tailleur de pierre
  • Le Brevet professionnel Métiers de la pierre
  • Le bac professionnel Artisanat et métiers d'art, option arts de la pierre
  • Le Brevet de maîtrise Tailleur de pierre
  • Le Brevet de Maîtrise Marbrier
  • Le Brevet de Maîtrise Granitier
  • Les BTS Métiers de la pierre
  • Diplôme d'Études Universitaires Scientifiques et Techniques : Pierres ornementales

Posté par lauremoquet à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2007

La taille de pierre

La taille de pierre regroupe un ensemble de techniques pour former dans un bloc de pierre une forme géométrique préconçue qui s'intègre généralement dans un appareil de pierres taillées.

A ne pas confondre avec la sculpture sur pierre qui orne le bâtiment d'éléments figuratifs. Ainsi, le tailleur de pierre construit l'édifice tandis que le sculpteur le décore.

Les pierres de taille  

Les pierres de taille sont extraites de carrières. La nature de la pierre à tailler varie selon les régions, cela peut être du calcaire, du granit, du grès, de l'ardoise, de la meulière, du marbre... Les noms des pierres varient selon leur nature et prennent parfois le nom de l'endroit où elles sont extraites. Voici des exemples de noms de pierres calcaires : le tuffeau, le comblanchien, la pierre de Caen, la Saint-Maximin, la pierre de Bonneuil... Pour la construction, on utilise trois sortes de pierre de taille qui se distinguent par leur dureté :

Les pierres les plus dures sont utilisées pour les parties basses de l'édifice, soit les caves et les rez-de-chaussée. Le banc royal est intermédiaire entre la roche et la pierre tendre. Il est réservé à la construction du premier étage. La pierre tendre termine l'édifice, c’est-à-dire les étages supérieurs.

Le transport des pierres de taille  

Les techniques de déplacement des pierres de taille s'appellent le bardage. A la carrière, les pierres brutes de sciage, sont posées sur des palettes dans le sens de leurs lits avant d'être chargées sur des camions. Afin de protéger les arrêtes des blocs, une fine couche de paille, ou une feuille de polystirène, est placée entre les blocs. Dans la manutention des blocs, deux tailleurs de pierre sont nécessaires. Il faut éviter les épauflures (rayures, arrachage ou casse de matière) sur les arrêtes et les faces.

Les métiers de la taille de pierre  

  • Le tailleur de pierre
  • Le tailleur d'ardoise était un ouvrier spécialisé dans la taille des feuilles d'ardoise pour le bâtiment.
  • L'appareilleur : Il est le chef de chantier.
  • Le pinceur : Il dirige les bardeurs et manipule les pierres à l'aide d'une pince pour les charger sur les chariots de transport.
  • Le bardeur : Il est responsable du bardage des pierres jusqu'à l'endroit où elles seront posées.
  • Le poseur : Il est responsable de la pose de la pierre dans l'édifice. Il utilise un niveau, un fil à plomb et une règle.

Les qualités requises  

Créativité, sens artistique, sureté de l'œil et de la main, puissance, précision et habileté, goût de la géométrie.

Posté par lauremoquet à 13:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]